Soirée de rêve à Milan

Une jolie réception a été donnée à Milan pendant la Fashion Week pour le lancement du livre Timeless Icon qui honore la mémoire de la Princesse Diana en présentant 92 de ses photos.

Elle est passée comme une fleur dans une vie où richesse et pouvoir se sont conjugués avec actions de bienfaisance et histoires passionnées.

Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

Une partie des recettes de la vente du livre sera reversée à l’association Clic Sargent, dont Lady Di était marraine, et qui prend en charge les enfants atteints d’un cancer, ainsi que leurs familles. Le livre sera vendu dans les librairies les plus importantes du monde entier, et dans celles de nombreux musées : le MoMa à NYC, au Louvre et à Beaubourg, au Victor & Albert Museum...

Sur 6 photos, la princesse Diana porte le sac D-Bag et les mocassins à picots de Tod’s, qui est sponsor du livre.
Étaient présents à cette soirée, aux côtés de Diego Della Valle, Alessandra Facchinetti qui est la nouvelle directrice de la création de Tod’s Women’s collections.

Elle est née à Bergamo. Après avoir étudié les arts, la sculpture et l’architecture, elle a obtenu son diplôme de l’Institut Marangoni de Milan. Elle s’est fait remarquer comme créatrice pour la marque Miu Miu. Puis elle a été directrice de la mode prêt-à-porter de Gucci, avant de partir chez Valentino. Elle a lancé sur le marché en ligne, et pour son compte, sa No season collection.
L’Italie est le pays de la finesse, de l’intelli–gence culturelle et du charme.
Alessandra Facchinetti s’inscrit dans cette tradition où l’on a défini la beauté de notre civilisation.

Que reste-t-il en effet de nos actes, si ce n’est le meilleur ?

Loin de l’égoïsme, le travail de qualité est un effort vers l’autre, un don envers la société. Il véhicule le bonheur des choses belles et magnifiquement ouvrées.

 

Il nous transporte ainsi dans les sphères supérieures où Dante situe le Paradis.

Le D-Bag de Tod’s connut ainsi un immense succès conforté par l’engouement de nombreuses célébrités qui le trouvèrent à leur goût. Son élégance repose sur la marque de fabrique Tod’s, bien évidemment, sur son nom, aussi, mais il faut le reconnaître : sa coupe est parfaite, dans un dessin qui semble être fait d’un seul trait, sous une inspiration rêveuse.

Et qu’est-ce que le rêve, si ce n’est l’intégration du parfait dans le présent, et de l’esprit dans la matière ?

Car la mode sans esprit n’est pas la mode.