Les châles de Petrusse

C’est dans l’ancien château  du grand-père de François Mauriac, à deux pas de la gare de Langon. Il y a un petit fox terrier tout frisé et tout blanc qui parcourt les pièces, en maître de maison et vous invite à le suivre. Autour des tables en bois et des bureaux, on travaille sur des ordinateurs ou sur de  jolies pièces de textile. On ressent le silence, malgré les phrases et les coups de téléphone. Ou plutôt le recueillement. Alors, Petrusse vous propose de toucher un châle daté du XVIIe siècle. Il vient de l’Inde.

Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

Un dessin tout en finesse le compose. On dirait qu’il vient de l’autre côté des choses. De cet art indicible où le tissu couvre le corps qui a froid, ou qui a chaud, ou qui se fond dans le temps et se protège de l’espace. La sensibilité de la porteuse de châle est dans un voile à peine clos. Cette  forme géométrique rend le corps étrangement flou. La forme des épaules se modifie. Le  châle de Petrusse indique le fil inconscient du hasard, si l’alpha rejoignait le nombre d’or. Comme si le Gange s’accordait avec la Garonne.

C’est le hasard d’un voyage. Je suis montée dans un train et je n’en suis pas encore descendue. Ce sont les mots de Petrusse pour raconter son parcours.  Elle est un de ces chefs  d’entreprise créateurs de concepts. Ils parcourent le monde, le regard éveillé, à la recherche du dessin et de la forme nouvelle. Elle, c’est le châle, en tous ses aspects.
Petrusse est devenue une des références internationales du monde du châle. Et elle a toujours ce regard bon, généreux, de la femme d’action qui est en train de réussir sa mission. Elle aide des écoles, ses châles sont connus sur toute la planète. À quoi serviraient la beauté et le luxe s’ils ne faisaient pas le bien ?

 

Petrusse à Bordeaux :  
41, rue des Remparts
Tel. : 05 56 48 21 48  
8, Allées de Tourny
Tel. : 05 56 52 02 02
www.petrusse.com