Métiers du cuir

Hermès annonce l’implantation d’un nouveau site de production à Saint-Vincent-de-Paul en Gironde, près de Bordeaux. Il ouvrira en 2020.

Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

Ce nouvel établissement s’appellera La Maroquinerie de Guyenne. Il emploiera 250 artisans selliers-maroquiniers formés au savoir-faire d’excellence de la maison parisienne.  Hermès possède à ce jour 4 sites en Nouvelle-Aquitaine, dont 3 pour le cuir : À Montbron, en Charente. À Nontron, en Dordogne. Et à Saint-Junien, dans le Limousin, sur l’emplacement de la Cité du Cuir.
Le cuir, en Aquitaine, c’est une filière qui va de l’élevage à la sortie du produit fini. En passant par toutes les étapes. C’est une centaine de manufactures en tout.

La Région a créé le Pôle d’Excellence du Cuir et du Luxe à Thiviers comme outil de formation. Les Portes du Cuir réunissent chaque année les professionnels du secteur. Le Pôle d’Excellence Rural Cuir œuvre à l’amélioration de l’élevage et de l’approvisionnement local de qualité. Le cluster RESO’CUIR Nouvelle-Aquitaine a été créé en janvier 2017, dans une logique de développement national et international des entreprises du territoire.

 

De nombreuses entreprises de la Nouvelle Aquitaine sont déjà connues internationalement.

 

On pourrait citer Laurige-Duron à Niort et ses articles de maroquinerie de bureau et de reliure d’art. Parmi ses clients : La Présidence de la République, la Maison Blanche, l’armée américaine, la société Boeing. Elle compte une trentaine de compagnons qui perpétuent la tradition du travail du cuir. Elle a été reconnue en 2008 Entreprise du Patrimoine Vivant pour son savoir-faire en gainerie et en dorure.

Autre Entreprise du Patrimoine Vivant, une maison familiale fondée en 1937, la Ganterie Agnelle, à Saint-Junien. Plébiscitée par la Haute Couture, elle est surnommée la Rolls-Royce des gants. Elle fournit John Galliano, Burberry, Louis Vuitton, Givenchy...

Le bottier Chamberlan est basé à Nontron, dans le Périgord vert. Il a décroché le 8e trophée PME Bougeons-nous de la radio RMC, dans la catégorie entreprise jeune pousse, pour ses chaussures sur mesure et ses souliers que l’on peut personnaliser à partir de son smartphone.  

Quant aux Établissements Blanchard, de Limoges, ils fournissent les chaussures Weston au monde entier.
Cette concentration d’entreprises performantes sur la Région permet à celles-ci des réflexions communes de haut niveau. Ainsi, aux dernières Portes du Cuir, la thématique de la couleur a été étudiée : La perception des couleurs évolue au fil des années en fonction de tendances décodées à l’avance par des professionnels. Ce qui leur permet d’imaginer les guides et les gammes destinés à tous les secteurs industriels.

La mode est une suite d’arts imaginatifs et de techniques précises.

 

La force de l’élégance

 

Montres, gants, ceintures, parfums... Hermès, c’est tout un monde particulier qui nous est offert. Il repose sur un passé commencé voici deux siècles. Ses archives ont été gardées. Et toutes les idées qu’elles contiennent et qui ont parfois été délaissées vont revenir un jour ou l’autre à la mode. Parce que le luxe est un éternel recommencement des belles choses. Tradition et modernité ne font qu’un.

Une des devises d’Hermès : L’élégance en mouvement. La fantaisie des coloris de ses chaussures, le lancement des fermetures à glissières, très pratiques, autrement dit le Zip,  sont de sa facture. Elles eurent un tel succès qu’elles furent longtemps appelées fermetures Hermès. Son premier carré de soie Jeu des omnibus et dames blanches, en 1937, est inspiré par les casaques des jockeys.  
La main reste l’outil principal. La maroquinerie Hermès utilise uniquement un fil de lin mouliné en France, choisi pour sa grande résistance. Chaque sac, du premier au dernier point, est l’œuvre d’un artisan qui n’en réalise pas plus de deux par semaine.
C’est la consécration d’un succès fondé sur la qualité du cuir, l’élégance des produits et leur solidité à toute épreuve, car tout un travail de finition permet de dire : On ne remplace pas une selle Hermès, on la répare. Toute une gamme de peaux va être déclinée en une multitude de coloris. Peaux classiques, tels que veau, chèvre, porc, buffle... Peaux précieuses avec le lézard, l’autruche et le crocodile.

Le monde Hermès a commencé en 1837. À cette époque, on comptait 90 000 chevaux à Paris. La sellerie était un art mais aussi une nécessité. Un jeune Allemand, Thierry Hermès, vint à Paris pour monter un atelier de harnacheur. À l’Exposition universelle de 1867, la maison Hermès, en la personne de son fils, obtenait une médaille d’argent de 1ère classe. Le Tsar repéra la qualité des selles en cuirs sur les chevaux. Hermès était lancé internationalement.

Les méthodes de travail et l’esprit Hermès n’ont pas changé depuis les débuts en 1837. Il s’agit d’un pacte avec la beauté et la fidélité. Parce qu’un produit de cuir Hermès, il reste là, toujours, présent, deux générations plus tard. Il est toujours aussi beau. Toujours solide. Toujours élégant.